Le cas Tinder : avantages et inconvénients

20 juin 2014 by in category 10 sites qui cartonnent with 0 and 2

Vous en avez marre de perdre du temps sur les sites de rencontre ? Vous avez beau palabrer pendant des jours avec CindyDu38 ou DomJuan_94, vous avez l’impression de ne pas être à votre place ? Vous êtes à la recherche d’un concept plus simple, rapide et instantané ? Mes tous bons, parlons peu, parlons bien, parlons Tinder !

 

Gnihihihi !

Gnihihihi !

Dois-je vraiment présenter le concept de Tinder ? A moins d’avoir passé ces deux dernières années reclus dans une grotte au fin fond du Bhoutan, il est peu probable que vous n’ayez jamais entendu parler de cette application qui a fait le “BUZZ” (à prononcer à la Jean-Marc Morandini staïle). Mais bon, étant une personne magnanime, je m’exécute pour les 2 au fond qui n’étaient pas attentifs. Alors, Tinder : kékecé et commentqueçamarche ?

Tinder : ouat iz it ?

Déjà, Tinder est une application disponible sur Androïd et iOS, elle n’existe pas (encore ?) sur ordinateur. Une fois téléchargée, Tinder vous demande de vous connecter via votre compte Facebook afin de récolter quelques données vous concernant, à savoir : votre prénom, votre âge, vos like et vos photos. Vous pouvez bien évidemment choisir quelles photos vous souhaitez mettre en avant sur votre profil, et celles que vous voulez cacher. Il s’agirait d’éviter de dévoiler aux millions d’abonnés la photo de la fameuse soirée chez Seb, où vous avez l’oeil tombant, le sourire incertain et une clope dans chaque narine parce que vous aviez perdu la dernière partie endiablée de Twister (la jambe droite sur le rond bleu on avait dit !).

Et maintenant, rentrons dans le vif du sujet : Tinder fait défiler un nombre incalculable de profils sélectionnés selon plusieurs critères que vous avez choisis au préalable : le sexe, l’âge et la position géographique. Il suffit ensuite d’envoyer la photo à droite pour un “NOPE” ou à gauche pour un “LIKE” (ou d’appuyer sur le coeur ou la croix juste en dessous de la photo). Si un/e de vos chouchous vous like en retour, vous pouvez rentrer en contact avec, via une messagerie privée. Allez hop, c’est le moment de sortir vos meilleures phrases d’accroche.

Ça y est, vous avez compris le concept ? Ok. Passons maintenant en revue les + et les – de Tinder (histoire de vous lancer dans l’aventure en toute connaissance de cause).

Les avantages

– Une application plus simple que ça tu meurs

L’interface de Tinder est tellement bête comme chou que même un enfant de 3 ans comprendrait comment l’utiliser. C’est épuré, simple et facile d’utilisation. De plus, si, comme la plupart des gens, vous avez toujours votre smartphone sur vous, pas la peine d’attendre d’être rentré chez soi pour passer du temps dessus : dans le métro, l’ascenseur, sur la cuvette des toilettes, pendant une chasse à cour, une partie de Twister (encore et toujours)… En bref, c’est fort pratique.

– “Hiiii, on a 35 like en commun !”

Sur chaque profil que vous visitez, Tinder s’occupe de trouver les centres d’intérêt que vous partagez avec l’autre personne. Vous verrez donc les like que vous avez en commun, ce qui permet de se faire une très nette idée des goûts et passions de l’autre, donnant ainsi lieu a des moments forts en émotions :

“Oh, cette personne a également liké la page : Avant Passe-Partout, c’était un inconnu, maintenant, c’est un nain connu. Ma foi, il a un humour décapant et un amour certain pour Fort Boyard ! Il m’intéresse le bougre.”

– Du côté de chez vous

L’outil de géolocalisation de Tinder vous permet de faire des rencontres (très) près de chez vous. Si, quand vous étiez avec votre ex, vous en aviez marre de prendre le train pendant 37 minutes, puis le bus 402 pendant 12 minutes, puis de marcher pendant 9 minutes pour enfin sonner à sa porte, essoufflé, fatigué et en sueur, Tinder est fait pour vous. Choisissez le périmètre de votre choix (au hasard : entre 0 et 5 kilomètres) et laissez la magie opérer.

– La drague sans le râteau

En matière de drague, lorsque l’on fait le premier pas, il y a une chance sur deux de se prendre un vent et un coup à son amour propre. C’est comme ça, on ne peut pas plaire à tout le monde.

Tinder vous libère de ce poids. Vous pouvez liker à tout va tous les profils qui vous intéressent sans qu’absolument personne ne le sache. La vérité éclatera seulement au moment où l’un de vos crush vous likera en retour. A ce moment là, un message vous préviendra tous les deux, vous donnant la possibilité de discutailler joyeusement sur la messagerie privée. Votre ego est entre de bonnes mains.

 

Les inconvénients

– Un croisement entre Adopte Un Mec et Next, l’émission

Inconvénient pour certains, avantage pour d’autres… ce petit côté “Je fais mon marché” ne met pas tout le monde d’accord. Personnellement, je l’ai mis dans la catégorie des inconvénients, même si par certains moments, j’en vois le côté avantageux.

Tinder séduit par sa simplicité et par ses profils épurés. Pas de description exhaustive, de présentation détaillée, de détails inutiles, on vous jugera uniquement sur vos photos et vos like. Alors certes, ça permet d’aller droit au but dans ses recherches mais Tinder pousse la superficialité à son comble, ce qui peut déranger les plus romantiques d’entre nous. Bien souvent, on s’attarde à peine sur le profil d’une personne et on a vite tendance à sélectionner le “NOPE” ou le “LIKE” de façon mécanique, sans prendre le temps d’y réfléchir à deux fois.

– Vive le vent, vive le vent…

Ne vous faîtes pas trop d’illusions lorsque vous avez un match (oui, j’aime bien briser les rêves des gens). Tinder s’utilise si facilement qu’on peut vite se retrouver avec une dizaine de match dans la journée. Et bien souvent, la flemme de parler à cette énième personne l’emporte sur le reste. Soit l’un des partis fait le premier pas et envoie un message, soit le silence s’installe pour toujours.

– Restons frivoles

A trop passer de temps sur Tinder, on se rend bien vite compte que l’application favorise les relations légères et sans lendemain. Un détail à connaître avant de se laisser emporter par la frénésie du like !

– Pas de smartphone, pas de Tinder

Si vous n’avez jamais réussi à vous défaire de votre Nokia 3310 (Snake oblige) ou de votre vieux Motorola (swag oblige), vous devrez vivre sans Tinder. Même punition pour les détenteurs d’un Windows Phone ou d’un BlackBerry.

Allez… rejoins la communauté Android/Apple. Allez viens. On est bien.

 

gif7

 

Add comment