Premiers messages sur le tchat : comment avoir une phrase d’accroche qui dépote?

18 juin 2014 by in category Blog with 1 and 6

S’il y a bien un exercice compliqué auquel il est difficile d’échapper, c’est sans conteste celui de trouver une phrase d’accroche qui fait mouche. Dans l’idéal, cette dernière doit être originale, drôle et subtile. Problème : vous n’avez pas l’impression d’être quelqu’un de particulièrement original, drôle et subtil et vous redoutez de faire un bide au premier mail envoyé. Pas de panique, voici quelques pistes pour vous aider à capter l’attention de votre match !

Après plusieurs jours de lutte acharnée et moult charmes envoyés, vous y êtes enfin : Bernadette (ou Bernardo, choisissez le genre que vous préférez) a accepté vos avances.

Passés l’euphorie et le verre de champagne que vous vous êtes enfilé pour fêter cet heureux événement, l’angoisse commence à vous gagner. Avoir un match, c’est bien. Lui parler, c’est mieux. Oui mais voilà : que dire ?

Car le problème des sites de rencontres, comparé à la vraie vie véritable, c’est le manque de contexte. En soirée, un “J’ADORE CE BAR ! TU VIENS SOUVENT ICI ?” beuglé dans l’oreille de votre proie, musique oblige, permet incontestablement de créer un premier lien (on ne vous garantie pas pour autant son succès, surtout si vous avez le postillon facile).

On-line, la situation est bien différente et il n’est pas rare de se retrouver en situation de stress face à son écran, ne sachant que dire.

gif3

Le premier message envoyé à son crush : une allégorie

Alors épongez votre front, respirez un grand coup et suivez le guide !

 

A ne pas faire :

 

– Le “Salut, ça va ? / Salut, sa va ?”

Jamais. Never. Nunca.

Déjà parce que vous ne connaissez pas cette personne donc l’aborder comme s’il s’agissait d’une vague pote de pote, dont vous prenez des nouvelles une fois tous les 6 mois, n’est pas vraiment une bonne idée.

Ensuite, voyons ensemble la réaction en chaîne que provoquera cette phrase d’accroche :

“Salu sa va ?

– Oui et toi ?

– Moi sa va.

– …

– …”

[PetitAngedu91 a quitté la conversation]

Enfin, vous aurez bien sûr remarqué la faute d’orthographe que contient la deuxième option (si si, regardez bien, c’est subtil). Vous l’aurez compris : à vos Bescherelle et correcteurs orthographiques, aucune faute ne sera tolérée !

 

Les familiarités

Je le répète : vous.ne.connaissez.pas.cette.personne. Exit donc les : “Hello miss”, “ouais grave lol”, et autres “mdr” et “xD” dès les premiers échanges. Votre match risque de se poser des questions sur votre âge et vos bonnes manières.

Soyez décontracté sans être cérémonieux. Placez quelques smileys si vous le souhaitez mais n’en faîtes pas trop au risque d’alourdir la conversation. Bref, trouvez le bon dosage !

 

– Moi, ma vie, mon oeuvre

C’est certain : le sujet que vous maîtrisez le mieux, c’est votre vie. Il peut donc paraître judicieux et surtout facile de parler de soi dès les premières lignes pour briser la glace. Ce n’est qu’une impression. Créez un dialogue, pas un monologue.

 

– L’avalanche de compliments

Il y a fort à parier que si vous voulez établir le contact avec cette personne, c’est qu’elle vous attire physiquement (entre autres. Bien sûr. Nous n’en doutons pas). Inutile donc de la noyer sous un flot de compliments dès les premiers instants. Vous aurez l’air un poil désespéré et votre crush aura surtout l’impression de vous avoir à ses pieds.

 

A faire :

 

– Une accroche personnalisée

Une des raisons pour laquelle le “salut, ça va?” ne fonctionne pas est que vous pouvez l’utiliser avec n’importe qui. Pour attirer l’attention de votre futur bien-aimé-e, pensez à personnaliser votre accroche. La phrase d’accroche parfaite et universelle n’existe pas, il faut en trouver une différente pour chaque conquête potentielle. Vous pouvez vous aider de sa photo de profil, de ses goûts musicaux, de ses loisirs, etc. Par exemple, si votre match pose avec un chaton (autant choisir un cas de figure hautement probable), jouez-en :

“Bon, je préfère être honnête avec toi, je viens te parler uniquement parce que tu as un chaton qui irait à merveille avec mon salon. Ton prix sera le mien.”

 

– De l’humour, encore de l’humour, toujours de l’humour

Entendons-nous bien, il ne s’agit pas de raconter la dernière blague de Toto que votre petit neveu vous a raconté le week-end dernier (cela dit, vous pouvez toujours tester si le coeur vous en dit). Préférez un humour décalé, ironique et n’hésitez pas à partir dans l’absurde.

“J’ai besoin d’aide, je suis face à un dilemme cornélien : frites ou potatoes avec mon menu Maxi Best Of ?”

“Bonjour, je fais un sondage sur les Français et leurs pieds. Tu chausses du combien ?”

“Victoriae mundis et mundis lacrima. Bon, ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.”

(pour ce dernier exemple, mieux vaut s’assurer que Bernadette/Bernardo est un-e aficionado de Kaamelott…).

 

– Relaaaaax

Dernier petit conseil : détendez-vous. Soyez fun, cool et décontracté. Plus vous aurez l’air ouvert et détendu, mieux le dialogue pourra s’installer. Vous êtes maintenant un pro de la phrase d’accroche, ayez confiance !

gif4

A l’aise Blaise

1 Comment

  • Gregory Lesieur
    on 22 novembre 2016 Répondre

    Il est vrai qu’il faut vraiment être original pour séduire sur ce genre de site 🙂

Add comment