L’épreuve du premier texto

2 juillet 2014 by in category Blog with 0 and 2

Après avoir papoté pendant des jours sur le tchat, il est plutôt de bon ton de s’échanger ses numéros respectifs pour continuer la conversation de façon plus posée, libérés du carcan d’Internet. Alors oui, c’est bien beau d’avoir enfin le 06 de Machin/e, mais que lui dire ? Et surtout, que ne pas lui dire ? (dieu que cette dernière phrase est extrêmement moche).

S’il y a bien un côté gênant aux conversations sur Internet, c’est justement la nécessité d’avoir accès à Internet ! Il suffit d’avoir un problème avec sa box, de partir en week-end prolongé ou de tout simplement ne pas avoir un ordinateur à portée de main pendant x temps pour que cela mette en péril vos amourettes 2.0. Dans ces moments là, on se rend bien vite compte que les téléphones portables et, par extension, les textos, sont l’invention du siècle.

texto

De l’importance du timing

Bien sûr, vous pouvez donner votre numéro à n’importe quel moment de la conversation, je ne suis pas votre mère et vous êtes des adultes responsables, vaccinés, etc, etc. Toutefois, préférez attendre quelques jours, histoire d’avoir créé un vrai contact avec la personne et d’avoir déjà parlé avec elle de moult sujets. Il sera ainsi plus simple de continuer vos échanges par texto.

Bonjour, bonjour !

Saluez la personne de façon respectueuse et détendue. Bon, je vous imagine déjà en train de soupirer devant votre écran : ce conseil paraît TOTALEMENT évident étant donné qu’il s’agit du b.a.-ba du savoir-vivre, en tout cas si vous n’avez pas été élevé par un caddy.

Oui mais voilà, c’est un conseil tellement évident, que je ne peux pas ne pas l’évoquer. De plus, évitez toutes les formules passe-partout telles que : “Alors, quoi de neuf ?” ou “Qu’est-ce que tu racontes de beau ?”. Avouons-le, c’est un peu tout moisi, ça ne met aucunement en valeur votre conversation et il y a fort à parier que Machin/e réponde un fade : “Rien de spécial et toi ?”, ce qui mettra inévitablement un terme à votre discussion. Vous valez mieux que ça…

De la précision et de l’humour

Si le “quoi de neuf ?” est à proscrire, vous pouvez néanmoins demander à Machin/e ce qu’il/elle est en train de faire. Certes, ça ne casse pas 3 pattes à un canard, mais cette formule a au moins le mérite d’être plus précise et de ne pas fermer la conversation. Rebondissez ensuite sur sa réponse, tout en restant léger et drôle.

whatsup

Bannir les fautes et les lol

Bon, je vais finir par être surnommée Captain Obvious si ça continue mais faites-moi confiance, l’appel du “lol” et du “mdr” n’est jamais très loin et je me dois de vous mettre en garde contre cette menace.

A la limite, mettez-en un ou deux par ci par là, si vous êtes littéralement en train de “laughing out loud”. Pas plus. Au delà, la conversation sera alourdie, voire spamée par ce tic de langage, et vous aurez l’air d’un/e collégien/ne mal dégrossi/e. Qu’on se le dise, l’abus de “lol” est extrêmement dangereux pour le bon déroulement de votre plan drague, ceci est un message du ministère de la santé.

Quant aux fautes d’orthographe, ai-je vraiment besoin de revenir là-dessus ?

Mettre un terme à la conversation

Conseil important s’il en est un : savoir quand terminer une conversation. Dans l’idéal, essayez d’être le premier à dire au revoir à l’autre. Vous éviterez ainsi la conversation qui s’essouffle ou le petit blanc gênant et donnerez envie à l’autre de venir vous reparler. Prétextez un rendez-vous ou un impératif quelconque tout en proposant de se reparler plus tard.

Le tout est de ne jamais tenir outrageusement la jambe à son interlocuteur/trice. N’essayez pas de relancer à tout prix la conversation en rebondissant sur plein de sujets qui n’ont rien à voir les uns avec les autres : “t’as mangé quoi ce midi ?” “et au fait, t’es allé/e au ciné récemment ?” “Comment il fait chaud aujourd’hui, y’a plus de saison hein ?”

shutup

Être intéressant/e

Facile à dire, certes, mais essayez de vous creuser un minimum la tête pour installer une conversation fun et intéressante. Ainsi, évitez les “Hey, ça va ?”, “Comment était ton week-end ?”, “T’as passé une bonne journée ?”, et autres. En soit, ces approches n’ont rien d’horribles, mais elles sont incontestablement ennuyeuses. Préférez parler du sandwich immonde que vous êtes en train de manger ou poser des questions sur la signification d’un nouveau mot que vous avez découvert récemment.

Le cas échéant, n’hésitez pas à proposer d’aller se boire un verre pour continuer cette conversation !

 

Add comment