1er rencard : comment éviter le gros blanc qui fout le malaise ?

11 juillet 2014 by in category Blog with 0 and 0

Comment éviter de se retrouver comme deux neuneus sans rien avoir à se raconter ? Comment éviter le malaise et ne pas devoir parler de la pluie et du beau temps ? Voici quelques pistes pour maintenir la conversation à son meilleur niveau !

gif62

Ça y est, vous y êtes, vous allez enfin rencontrer votre match en vrai, autour d’une bonne binouse d’un verre de vin millésime mais un détail vient obscurcir votre engouement : le stress du blanc (l’absence de dialogue, pas le vin). Vous avez beau être quelqu’un d’intéressant, drôle et spirituel, personne n’est à l’abri de ce moment on ne peut plus gênant qui est celui du gros blanc. Une fois qu’il est là… dur de s’en débarrasser de façon naturelle. Alors autant faire en sorte qu’il n’arrive jamais !

Prendre en main la conversation

Tout d’abord, arrivez en mode winneur et ne soyez pas passif. Si votre interlocuteur est dans le même état d’esprit que vous, à savoir « poser plein de questions », trouvez un juste milieu à l’échange. Une sorte de 50/50 quoi.

Si la personne en face est plus discrète et sur la réserve, soyez actif et n’attendez pas d’elle de lancer la conversation. Attention, il ne s’agit pas de faire son gros lourd et de monopoliser la causerie, mais juste de montrer à l’autre que vous êtes quelqu’un qui aime parler et partager.

gif63

Poser des questions personnelles

Oui bon, entendons-nous bien : “T’as déjà eu de l’herpès toi ?” n’est pas vraiment sur la liste des questions personnelles bien senties.

Mais pour éviter tout moment gênant, n’hésitez pas à multiplier les questions plus personnelles qu’un simple “tu fais quoi comme boulot ?”

Demandez quelles sont les passions de l’autre, quel est son dernier film ou livre en date, quels voyages il/elle a pu faire, quels sont ses goûts musicaux… Cela peut paraître évident comme conseil, mais il arrive bien souvent que certaines personnes n’aient pas ce réflexe social pourtant simple. Si vous posez ces questions, logiquement, l’autre ne pourra enchaîner qu’avec un “et toi ?”. Et alors là, c’est parti mon kiki, rendez-vous intéressant !

gif65

Poser des questions sentimentales

Ce qui ne veut pas dire parler de ses ex ! Le tout est d’amener la conversation sur le terrain des relations sentimentales afin de savoir quelles sont les motivations de l’autre quant à ses futures histoires amoureuses. Il est toujours intéressant de savoir si la personne en face recherche une relation sérieuse et stable, veut s’amuser ou juste passer du bon temps le temps d’une nuit. Et en plus, ça permet de débattre sur le sujet ô combien intéressant des relations humaines. Vous en avez minimum pour 20 minutes à papoter.

Poser des questions sesouelles

Si le rendez-vous se passe bien et que la personne en face à l’air enclin à ce genre de confidences ! Ne vous permettez pas de demander, comme ça, brut de pomme s’il/elle est plus levrette ou missionnaire. Restons courtois s’il vous plaît.

Une fois que vous avez pu déduire que votre date a envie de parler de cochonneries des choses de la vie, vous pouvez demander s’il a un fantasme, ce qui le fait craquer chez ses partenaires, la chose la plus osée qu’il ait faite, etc.

gif64

Vous créerez directement une atmosphère intime, propice à la confidence et même à la rigolade si vous en venez à évoquer vos plus gros fails !

Rappelez-vous, le tout est d’éviter la gène. Alors, s’il vous plaît, abstenez-vous de chantonner ou de parler de la météo parce que, bah oui ma bonne dame, y’a plus de saison hein !

 

Add comment